Filtrer par

  • Type de bâtiment

  • Solutions

  • Matières

  • Couleurs

Histoire d’une petite maison devenue grande

maison-individuelle-suresnes

Une modeste construction des années 1930 est devenue une vaste maison contemporaine dont les façades sont unifiées grâce à une isolation thermique par l’extérieur avec enduit revêtu d’une peinture mate.

Sylvie et Michel Gousset habitent une belle maison contemporaine aux vastes volumes dans une rue résidentielle de Suresnes, dans la banlieue ouest de Paris. L’édifice n’a pas toujours eu cet aspect. C’était à l’origine une petite maison sans caractère d’à peine 65 m2 habitables sur une parcelle de 290 m2, appartenant aux parents de Sylvie. En 2014, le couple décide de l’agrandir pour en faire sa résidence et confie le projet à l’architecte Alain Manceau.

 

Démolition partielle et reconstruction

Construite dans les années 1930 sans fondations et en matériaux assez pauvres tels que les blocs de mâchefer, la maison est constituée de petites pièces inadaptées au mode de vie actuel. L’architecte ne conserve que la partie mitoyenne de la propriété voisine et une portion de la façade sur rue. Il propose de démolir le reste pour reconstruire une extension vers le jardin et sur trois niveaux (R+2) qui porte la nouvelle surface habitable à 140 m2. L’alignement primitif de 1,50 m entre la façade et la clôture est conservé. Un des objectifs des propriétaires est de préserver le rapport d’échelle qui existait auparavant entre le jardin et l’ancienne maison, malgré l’augmentation de la superficie.

Isolation thermique intérieure et extérieure

Les murs périphériques de la partie neuve sont réalisés en parpaings creux de béton et isolés par l’intérieur grâce à un complexe de doublage collé constitué de plaques de plâtre collées sur 10 cm de polystyrène expansé. L’isolation thermique intérieure des anciens murs irréguliers est assurée par un doublage en plaques de plâtre sur ossature métallique recouvrant un isolant en laine minérale.

Pour compléter l’isolation, l’architecte a proposé le système d’isolation thermique par l’extérieur sous enduit StoTherm Classic revêtu d’un enduit peint avec du StoColor Silco. Des plaques de polystyrène de 15 cm d’épaisseur collées sur le support reçoivent un enduit de base armé avec une armature en fibres renforcées puis l’enduit de finition.

mur périphérique-isolation-par-l'extérieur-polystyrène

Jeu d’épaisseurs et de couleurs

Côté jardin, la façade présente un renfoncement de 5 cm qui offre aux quatre baies vitrées un cadre gris acier inséré dans le mur blanc. Pour réaliser ce décrochement, une surépaisseur de polystyrène a été appliquée sur la partie blanche du mur afin de faire apparaître en creux la partie grise. C’est la peinture StoColor Silco qui assure la mise en couleur de la façade. Cette peinture mate à base de résine siloxane, résistante à l’encrassement, a été choisie en blanc pour les parties courantes et en gris pour souligner les baies côté jardin. Grâce à la technologie X-black développée par Sto, cette teinte foncée présente un coefficient d’absorption solaire réduit qui évite les désordres rencontrés lorsqu’un mur absorbe trop de chaleur.

maison-personnelle-surface-et-couleurs
maison-individuel-suresnes

Collaboration fructueuse

L’enduit de finition taloché fin et la peinture laiteuse mate donnent au parement de façade un bel aspect velouté », décrit Alain Manceau.

L’ensemble des travaux a été confié à l’entreprise générale TM Global Services, dirigée par Tony Dos Santos. Créée il y a huit ans, elle compte aujourd’hui 17 salariés. Cette première collaboration avec l’architecte Alain Manceau, en 2014-2015, s’est tellement bien passée qu’il a depuis confié d’autres chantiers à l’entreprise. Quant aux propriétaires, ils sont ravis du confort de leur maison.

Alain Manceau, architecte

alain-manceau

Petite réhabilitation, grosse extension

« Une telle réalisation est un sujet intéressant pour un architecte. Sur une parcelle réduite, comme c’est le cas ici, partir d’une petite maison existante offre du droit à construire qu’il faut savoir exploiter en jouant avec les règles d’urbanisme. Nous avons retrouvé l’esprit des années 1930 caractéristique de la rue, avec une façade blanche, la grande baie vitrée côté rue et le dessin géométrique des garde-corps métalliques. »

Toni Dos Santos, dirigeant de l’entreprise TM Global Services

tony-dso-santos-TM-globalservices

Une solution d’ITE éprouvée

« Sur tous nos chantiers d’isolation thermique par l’extérieur sous enduit, nous utilisons le système StoTherm Classic, qui nous donne entière satisfaction, tant du point de vue du produit que des services proposés par Sto. Nous sommes très vites tombés d’accord avec l’architecte, lui aussi habitué de ce système. À Suresnes, nous avons réalisé un enduit de finition très lisse, taloché à l’éponge, qui a été ensuite revêtu d’une peinture à l’aspect velouté. »

Type de bâtiment : maison individuelle

Localisation : 92150 Suresnes

Surface de façade traitée : 250 m2

Maître d’ouvrage : Sylvie et Michel Gousset

Maître d’oeuvre : Alain Manceau, architecte

Entreprise applicatrice : TM Global Services

Date de livraison : Juillet 2015

Solution utilisée : ITE StoTherm Classic avec enduit de finition StoNivellit et peinture StoColor Silco blanc (+ teintes grises X-black 79405 et 79200)