Filtrer par

  • Type de bâtiment

  • Solutions

  • Matières

  • Couleurs

Histoire de logements sauvés des infiltrations

logement-social-Rennes

Sto préconise la double-solution d’imperméabilité de façade qui permet de traiter les 8 000 m2 de béton brut, ainsi que les coursives et balcons d’un ensemble de logements touché par de graves infiltrations d’eau.

Les cent logements sociaux des Allées du Parc, à Rennes, étaient livrés depuis à peine quatre ans quand sont apparus les premiers désordres : des infiltrations d’eau par les façades dans une quarantaine d’appartements. Livrés en 2012 au bailleur social Neotoa (ex-Habitat 35), les bâtiments à l’architecture moderniste présentent des façades en béton brut, avec des parties lasurées de la couleur du grès brun-rouge local. Les escaliers extérieurs, les coursives et les multiples points singuliers des façades sont autant d’occasions de rétention d’eau… et d’infiltrations. La moisissure envahit les plaques de plâtre du doublage. Sans attendre la décision des assurances sur la prise en charge financière des travaux, Neotoa décide de traiter l’ensemble des façades. « Il n’est pas question de faire du rapiéçage. La satisfaction des locataires passe avant tout », assure Pascal Leray, chargé d’expertise technique de Neotoa.

Solution sur mesure pour support inédit

Début 2016, suite à un appel d’offres de maîtrise d’œuvre, Neotoa choisit l’architecte rennais Olivier Fassot (Atelier Fassot Architecture) pour établir un diagnostic et conduire une opération de remise en état des façades et des logements impactés par les désordres. L’architecte fait appel à quatre fabricants de produits d’imperméabilité de façade pour l’aider dans sa préconisation du revêtement. Un seul accepte de s’engager : Sto. Les supports sont en effet peu courants : le béton brut est en partie recouvert d’une lasure et, surtout, les parties courantes ne peuvent pas être revêtues d’un produit d’imperméabilité I4 classique en raison des nombreuses modénatures qui empêchent de dérouler une toile de verre d’armature. Avec l’appui de la direction technique de Sto et après plusieurs visites sur le site, le chargé d’affaires local Frédéric Dourdain propose une alternative au système d’imperméabilité I4 Irtop : il s’agit d’intégrer au revêtement un voile de verre qui s’interrompt à la rencontre des reliefs de la façade en assurant la continuité au niveau des joints avec un mastic polyuréthane et un doublement de l’épaisseur de la couche de fond. Les sols de coursives seront quant à eux revêtus d’un système d’étanchéité liquide (SEL). Le tout en soignant particulièrement les jonctions entre les deux types de revêtements.

 

Rennes-titres
Rennes-coursives

Imperméabilité verticale et étanchéité horizontale

Après appel d’offres, une entreprise locale est retenue : la société Goni S.A.S, spécialiste des travaux de peinture et de ravalement.

Sur les murs, après lavage du béton brut à haute pression et décapage des anciennes lasures par aérogommage, la solution proposée par Sto est mise en œuvre : un régulateur de fonds bloquant, le StoPrim BL, pour stopper la diffusion des résidus de décapage, puis une couche d’impression (Irtop SC) et une couche de finition Irtop S. Dans la première couche est noyée l’armature en fibre de verre. La finition à l’aspect velouté mat, renforcée en siloxane, est très résistante à l’encrassement et perméable à la vapeur d’eau. Deux teintes principales sont retenues par l’architecte, avec le concours du studio StoDesign : un blanc cassé sur les parties anciennement en béton brut et un gris-mauve sur les parties lasurées.

L’étanchéité des coursives et des relevés est assurée par le système d’étanchéité liquide Sto-Polydal, un produit polyuréthane prêt à l’emploi en phase solvant. Appliqué en deux couches sur le primaire polyuréthane incolore StoPrim BG qui assure une bonne adhérence sur le béton, il est parsemé de particules décoratives StoChips qui renforcent l’effet antidérapant.

« Les jonctions entre parties horizontales et verticales sont particulièrement soignées, précise Romain Moréno, responsable technique façade de la société Goni. Des barbacanes évacuent l’eau au plus loin des façades, des profils goutte d’eau sont posés au nu extérieur en cas de risque de rétention d’eau, des couvre-joints habillent les seuils des portes sur coursive, sans oublier les solins en relevé d’étanchéité, les bavettes aluminium sur les appuis de fenêtres et les couvertines sur les murets pour éviter l’encrassement dû à l’écoulement de l’eau. »

L’opération a été livrée en mai 2019, à la satisfaction de l’ensemble des intervenants. « Le résultat plaît à nos locataires, se réjouit Pascal Leray. Il nous reste à éprouver son efficacité l’hiver prochain, par temps de pluie… »

Rennes-imperméabilité-et-étanchéité

Olivier Fassot, Atelier Fassot Architecture

olivier-fassot

Des pathologies traitées une par une

« Après avoir identifié une dizaine de pathologies différentes associées à des points singuliers tels que les modénatures, les joints de désolidarisation, les coursives, les escaliers, les garde-corps…, nous avons élaboré pour chacune un mode opératoire de réparation. Ces différents procédés ont été testés par l’entreprise Goni sur une zone représentative avant d’être généralisés sur l’ensemble des façades. »

Romain Moreno, responsable technique secteur façade société Goni

romain-moreno

Un chantier très technique

« Pour nous acquitter d’un tel chantier, singulier par sa taille et sa technicité, nous avons dû mettre en place d’importants moyens matériels, mais surtout, nous avons fait appel à nos opérateurs les plus qualifiés qui ont été jusqu’à 22 simultanément sur le site. »

Type de bâtiment : logement social

Localisation : Avenue André Malraux, ZAC de Beauregard, 35000 Rennes 

Surface de façade traitée : 8.000 m2

Maître d’ouvrage : Neotoa (ex Habitat 35)

Maître d’œuvre : Atelier Fassot Architecture

Entreprise applicatrice : Goni SAS

Date de livraison : mai 2019

Solution utilisée : système d’imperméabilité de façade I4 Irtop S avec sa couche intermédiaire Irtop SC + StoPrim BL /système d’étanchéité liquide Sto-Polydal avec primaire Sto-Prim BG et Sto-Chips