Filtrer par

  • Type de bâtiment

  • Solutions

  • Matières

  • Couleurs

Histoire de concilier esthétique, performance énergétique et sécurité incendie 

En banlieue parisienne, un immeuble de logements de neuf étages s’embellit et divise par deux sa consommation d’énergie tout en améliorant sa sécurité incendie grâce au système d’ITE StoTherm Minéral avec isolant en laine de roche. 

La résidence de la Vanne, à Montrouge (Hauts-de-Seine), a été construite au tournant de la décennie 1970. Les façades de cet immeuble de neuf étages abritant 48 appartements n’ont connu qu’un ravalement jusqu’à la consultation des habitants par CDC Habitat en 2017. Ceux-ci réclament plus de confort thermique. Le bailleur social lance alors un projet global de rénovation énergétique du bâtiment, dont notamment l’isolation complète des façades. 

 

Objectif ambitieux 

Avant travaux, la consommation énergétique du bâtiment est de 212 kWh/m2.an. « Notre objectif est d’atteindre après travaux le niveau de performance du label BBC Effinergie rénovation, soit une consommation d’énergie primaire de 104 kWh/m².an », s’engage Raphaël Athanéresponsable de programmes au sein de Grand Paris Habitat – GIE Maîtrise d’Ouvrage du bailleur CDC Habitat Social.                       

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) s’impose comme la solution la plus efficace pour atteindre cet objectif ambitieux. 

 

Isolant incombustible 

Mais le maître d’œuvre Eric Roumilhac se montre prudent dans le choix de l’isolant« Sur cette façade, les portes-fenêtres superposées sont très proches et ne sont pas séparées par des dalles de balconsce qui peut présenter un risque depropagation d’un incendie d’un appartement à un autre par les baies », prévient-ilIl ne faudrait pas augmenter encore ce risque en posant sur la façade un isolant inflammable. Il prescrit donc sur l’ensemble de la façade une ITE avec isolant incombustible constitué de panneaux de laine de roche. « Avec une épaisseur de 160 mm de laine de roche, nous améliorons même grandement le niveau de sécurité de l’existant vis-à-vis du risque de propagation d’incendie par les façades », argumente l’expert. 

Une façade lisse et moderne 

C’est la société Isoveo qui est choisie pour réaliser les travaux d’isolation de façade.  

Six compagnons œuvreront sur le chantier, en se coordonnant avec l’entreprise chargée du remplacement des menuiseries, pour venir à bout des quelque 1 400 m2 d’ITE. 

 

« Les façades d’origine en béton ne présentent aucune pathologie particulière »constate le dirigeant de l’entreprise Adam Saadana. Après un lavage du support, les panneaux de laine de roche de 160 mm d’épaisseur sont calés et chevillés sur le supportLes nez de dalles saillants du bâtiment d’origine, sources de ponts thermiques, sont enveloppés dans l’isolant. Les compagnons doivent ainsi jouer avec les différences d’épaisseurs pour lisser la façade dont l’aspect se trouve modernisé. Quant aux encadrements de fenêtres, ils sont isolés avec 40 mm de laine de roche. 

Une couche de base armée d’un treillis d’armature en fibre de verre est ensuite posée sur l’isolant. Il s’agit du même mortier-colle (StoLevell Uni) qui a servi à coller celui-ci sur la façade. 

Enfin, l’enduit de parement Stolit K taloché d’aspect mat vient assurer la finition du système d’ITE. Il a été choisi dans une teinte lumineuse : un blanc légèrement teinté de gris (RAL 9001). 

L’objectif de performance thermique est atteint et même dépassé puisque la consommation énergétique est désormais de 101 kWhep/m².an. Et la résidence a gagné une image modernisée.

Raphaël Athanéresponsable de programmes GIE Grand Paris Habitat – CDC Habitat Social  

« Un bâtiment bien adapté à l’ITE » 

« Ce bâtiment du début des années 1970 se prêtait bien à une réhabilitation thermiqueA part un remplacement des fenêtres, il n’avait jamais été isolé auparavant et sa forme parallélépipédique sans décrochements, très compacte, était particulièrement adaptée à une isolation thermique par l’extérieur. » 

Adam Saadanaprésident de la société Isoveo 

« Bien accompagnés dans le choix des produits » 

« Sur ce premier gros chantier que nous réalisions avec des produits Sto, un conseiller technique de l’industriel s’est rendu sur le site pour réaliser la préconisation technique. Il nous a guidés dans le choix des produits et nous a apporté des conseils de mise en œuvre. » 

Type de bâtiment : isolation par l’extérieur d’un immeuble de logements 

Localisation : 46 ter rue de la Vanne, 92120 Montrouge 

Surface de façade traitée : 1 400 m 

Maître d’ouvrageCDC Habitat Social – GIE Grand Paris Habitat 

Architecte : David Goi 

Maître d’œuvre d’exécution Eric Roumilhac, économiste de la construction  

Entreprise applicatrice : Isoveo 

Date de livraison : 2020 

Solutions utilisées : ITE StoTherm Minéral avec isolant laine de roche et enduit de finition Stolit K 1,5