Filtrer par

  • Type de bâtiment

  • Solutions

  • Matières

  • Couleurs

Histoire du rajeunissement d’une tour

Le choix réfléchi d’une isolation thermique par l’extérieur, utilisant la laine de roche sur l’une des trois tours de logements du centre-ville de BOURG-EN-BRESSE (Ain) a été retenue pour répondre aux impératifs les plus stricts en matière de sécurité incendie des façades.

 

A BOURG-EN-BRESSE (Ain), les Résidences Fleuries dominent le centre-ville avec leurs trois tours de 43 mètres de hauteur.

Ces immeubles R + 14 de logements en copropriété, construits au milieu des années 1970, manquaient réellement de performances thermiques. Alors, en 2014, les 70 copropriétaires de la tour 17 ont décidé de se lancer les premiers dans une opération de rénovation énergétique.

Le cabinet BOISSON agissant dans le cadre du syndic de copropriété en confie la maîtrise d’œuvre à BEMOTECH, BET économiste de la construction. Ses préconisations techniques sont simples et consistent à :

– remplacer les menuiseries aluminium par des châssis aluminium plus performants,
– réaliser des travaux sur la sous-station du réseau de chauffage urbain pour améliorer les performances de la production de chaleur,

– isoler par l’extérieur l’ensemble des façades.

Dans le même temps, les garde-corps des balcons seront remplacés et les loggias ouvertes seront fermées par un vitrage pour unifier les façades Nord et Sud.

Presque un IGH

N’atteignant pas tout à fait, à quelques étages près, la hauteur requise pour faire partie des IGH (immeubles de grande hauteur), cette tour ne tombe pas sous le coup de la réglementation incendie applicable aux IGH qui impose une solution incombustible.

Malgré cela, l’initiative de Benjamin HYVERNAT, en charge du dossier chez BEMOTECH, met en avant en concertation avec les pompiers, le critère sécuritaire des façades en préconisant un matériau isolant incombustible en laine minérale plutôt qu’un isolant en polystyrène. Le procédé d’isolation thermique des murs en béton sera donc constitué de panneaux en laine de roche Ecorock Mono 1200 x 600 mm, d’une épaisseur de 160 mm, d’un sous-enduit mince à liant hydraulique armé d’un treillis en fibre de verre, le tout recouvert d’un revêtement de finition siloxanée.

 

Choix technique

Le choix judicieux s’est porté sur le système StoTherm Minéral 1 utilisant comme isolant des panneaux en laine de roche mono-densité ininflammable Sto-Panneau Minéral (λ de 0,036 W/m.K). Après les préparations des fonds nécessaires et quelques réparations de maçonnerie, les panneaux sont calés-chevillés et fixés mécaniquement par chevilles sur le support en béton. Le sous-enduit mince armé StoLevell Uni, produit de calage et de marouflage,  est appliqué directement sur les panneaux isolant. La finition est assurée par un enduit grésé ignifugé StoSilco K 1,5, à base de résines micro-siloxanes en phase aqueuse, appliqué à la taloche.

En fonds de balcons, pour éviter une emprise trop importante du complexe isolant, StoTherm Minéral 1 a été remplacé par StoTherm Résol. Au lieu de la laine de roche, ce sont des panneaux rigides de mousse phénolique Sto-Panneau Résol qui assurent l’isolation. La conductivité thermique λ certifiée par Acermi de ce matériau est de 0,022 W/m.K, ce qui en fait l’isolant le plus performant du marché. On atteint la même résistance thermique avec une épaisseur d’isolant moins importante.

Choix esthétique

Après concertation avec l’architecte des bâtiments de France, deux teintes beige pastel sont retenues pour habiller le bâtiment. Elles suivent le même calepinage que les deux couleurs d’origine, plus rosées. L’architecte des bâtiments de France a par ailleurs insisté pour conserver l’aspect ajouré de découpes des acrotères.

 

Un chantier sans encombre

A l’issue d’un appel d’offres lancé en 2016, l’entreprise FOLGHERA & BELAY remporte le lot isolation. Cette société familiale créée en 1953 à VAULX-En-VELIN (Rhône) est désormais dirigée par Jean-Pierre DELLASETTE qui l’a reprise en 2008 avec ses fils.

« Elle est ainsi redevenue une entreprise familiale », décrit le PDG de cette société d’une cinquantaine de salariés, spécialisée dans les travaux de peinture, plâtrerie et ravalement.

Sur des plateformes élévatrices et des nacelles volantes, six compagnons ont mené à bien le chantier débuté fin juin 2017 et terminé fin juin 2018.

« Chantier sans difficulté, assure Jean-Pierre DELLASETTE. Il suffit de bien le préparer en amont ».

Benjamin-Hyvernat

Témoignage de Benjamin Hyvernat, économiste de la construction, BEMOTECH

Le bon isolant au bon endroit 

« Outre la sécurité incendie, nous avons opté pour la laine de roche car son inertie permet un déphasage thermique favorable au confort d’été. Par ailleurs, les fonds de balcons ont été isolés avec un matériau en mousse phénolique : Sto-Panneau Résol, bénéficiant d’une très bonne conductivité thermique (λ de 0,022 W/m.K contre 0,036 W/m.K pour la laine de roche) permettant ainsi une isolation maximale avec une épaisseur minimale.

Brigitte-Favre

Témoignage de Brigitte Favre, présidente du conseil Syndical de la Tour 17

L’énergie pour convaincre les propriétaires

« La rénovation de la façade était indispensable au vu des fissures dans le béton et des infiltrations d’eau. Les balcons et les menuiseries également en mauvais état, devaient également être remis à neuf.

Avec le Conseil Syndical, nous avons convaincu l’ensemble des copropriétaires en leur présentant des valeurs ajoutées qui font la différence : travaux éligibles au crédit d’impôt, possibilité d’adhésion à un prêt collectif sans condition de revenus ni limite d’âge, ainsi que les subventions accordées par les différents organismes (région, agglomération, ANAH, caisses de retraite…).

Aujourd’hui, nous avons gagné sur le plan énergétique en confort et en consommation d’énergie. »

Type de bâtiment : Logement collectif

Localisation : 1 rue Aristide Briand, 01000 BOURG-EN-BRESSE

Surface de façade traitée : 2 500 m2

Maître d’ouvrage : Syndicat des copropriétaires de la tour 17 « Les Résidences Fleuries », syndic Cabinet BOISSON

Maîtrise d’œuvre : BEMOTECH

Entreprise applicatrice :FOLGHERA & BELAY

Date de livraison : Juin 2018

Solution utilisée : StoTherm Minéral et StoTherm Résol, enduit de finition siloxané StoSilco K, aspect taloché.